"Ognon" et "Nénufar" - La réforme de l'orthographe française

Le 11 février 2016, l’Académie française a adopté la réforme de l’orthographe instituée par
Michel Rocard 25 ans plus tôt : à l’instar de oignon, accepté avec ou sans i, et de nénuphar qui peut désormais s’écrire avec un f, 2400 mots environ possèdent désormais deux orthographes. En 1990, déjà, cette proposition, allant pourtant dans le sens d’une simplification, avait été discutée et accueillie de manière controversée ; en 2016, c’est la levée de boucliers. Dans la rue, dans les journaux, sur internet, on s’insurge : on ne touche pas à la langue française !
Malgré ses détracteurs, cette réforme est entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2016 :
certains éditeurs ont commencé de faire paraître (ou paraitre) des dictionnaires et des manuels scolaires estampillés « Nouvelle orthographe », et les professeurs sont incités à prendre en compte les rectifications et à enseigner la nouvelle graphie, étant donné que celle-ci est destinée à remplacer, à terme, l’ancienne.
En tant qu’acteurs de l’enseignement du français, que pensez-vous de cette réforme ? Savezvous exactement en quoi consistent les rectifications orthographiques recommandées par l’Académie ?
Les appliquez-vous et les enseignez-vous ? Au moyen de quelles activités ? Ce séminaire sera l’occasion de discuter ensemble de ces questions.
Der Kurs ist beendet.
ab Freitag, 12.05.2017, 14:00 Uhr
Kursnummer E582020
Dozentin/Dozent Dr. Stéphanie Dépoisse-Marczak
Anne-Sophie Ahrens
Zeitraum/Dauer 2017-05-12T14:00:001x, 12.05.2017 - 12.05.2017
Ort MünchenEinstein 28
Bildungszentrum
, Einsteinstr. 28
Gebühr Gebührenfrei
Plätze
Barrierefreiheit Der Zugang zum Veranstaltungsort ist barrierefrei. (Ggf. Einschränkungen vor Ort)